Tourisme vert

Nantes Capitale Verte Européenne en 2013 a symbolisé l’engagement de la métropole en faveur du développement durable et de la qualité de vie des habitants.


Parcs et jardins

La capitale de la région des Pays de la Loire est riche d’une tradition de maraichers et de vergers. La douceur du climat et le terroir se sont enrichis ensuite des apports plus exotiques des échanges maritimes (camélias). Aujourd’hui 1 nantais dispose de 57 m² d’espace vert.  Voici les principaux parcs et jardins :

Jardin des Plantes :

le premier que vous verrez si vous arriver en train, il est situé face à la gare. 7 ha riches de plus de 10 000 espèces vivantes, une magnifique serre de 800 m², il est labellisé Jardins Remarquables. Il comprend également une bibliothèque, une aire de pique-nique, des jeux pour enfants et le café de l’Orangerie. Entrée Bd Stalingrad et place Sophie-Trébuchet.

Parc de Procé :

21 hectares aménagés sous l’impulsion de la bourgeoisie nantaise autour d’un manoir datant du XVIIIème siècle. La parc est traversé par la Chézine et abrite des spécimens centenaires de cormier, séquoia, cèdre de l’Atlas. Un lieu particulièrement apprécié des joggers et des familles. Entrée rue des Dervallières, bd Clovis-Constant et bd des Anglais.

Parc du Grand-Blottereau :

le magnifique château dessiné par Ceineray au XVIIIème siècle sert de décors à une serre tropicale abritant une collection superbe de plantes exotiques. Ses 37 hectares renferment également un jardin méditerranéen et un jardin coréen. Entrée bd Auguste-Peneau

Ile de Versailles :

en plein centre-ville le jardin de style japonais est planté sur cette île artificielle depuis 1983.  La maison de l’Erdre permet de découvrir la rivière et l’histoire de l’activité humaine sur le site. Des bateaux électriques sont disponibles à la location.

Jardin de Fonderies :

le monumental site des fonderies était autrefois l’atelier où les hélices de bateaux étaient fondues. Sous cette structure métallique de 16 mètres de haut et de 115 mètres de long ce sont aujourd’hui plusieurs dizaines d’espèces exotiques qui s’épanouissent dans ce milieu urbain et adoucissent la vie des riverains. Entrée bd Vincent Gâche et rue Louis Joxe.

Parc des Oblates :

jardin ouvert très récemment au public, c’est le 100ème parc de Nantes. Ancienne propriété de la congrégation des sœurs franciscaines il comprend un cimetière, un oratoire, des prairies qui permettent l’épanouissement de la faune et de la flore (pins parasols, chênes, cèdres…)Entrée rue de la Convention

Parc de la Chantrerie :

18 hectares aménagés le long de l’Erdre. Une ferme permet de se familiariser avec les légumes du potager et les animaux de la ferme. Entrée route de Gachet

Parc floral de la Beaujoire :

14 ha de magnolias, iris, bruyères et rocaille à proximité du parc des expositions de la Beaujoire et du périphérique. Il est reconnu pour sa roseraie. Sa création remonte aux Floralies de 1971. Entrée route de Saint-Joseph de Porterie.

Parc de la Gaudinière :

créé au XIXème siècle il fut la propriété des Chaurand, riche famille d’armateurs. Des nombreuses espèces (cyprès, douglas, séquoias, chênes rouges d’Amérique, rhododendrons) créent l’illusion d’un pars naturel et montagneux. Carrefour Patouillerie – Robert Schuman.

Tous les parcs et jardins de Nantes sur www.jardins.nantes.fr


Evénement

La Folie des plantes a lieu chaque année, le premier week-end de septembre
Prochaine édition en septembre 2016 :
Exposition-vente, conseils, animations thématiques pédagogiques et culturelles… Ces deux jours sont une occasion pour le public de rencontrer et d’échanger avec les professionnels du monde horticole et les acteurs du jardinage sur la protection de l’environnement, de la biodiversité.
La diversité des exposants sera à nouveau étonnante dans ce cadre prestigieux du parc du Château du Grand Blottereau, folie nantaise du XVIIIe siècle.


Votre jardin

Des solutions pour valoriser ces déchets : Le brûlage à l’air libre des déchets verts est interdit, mais il existe d’autres solutions permettant leur valorisation et servant, par exemple, à améliorer la qualité de votre sol de jardin.
Le compostage domestique
Pratiquement tous les déchets organiques peuvent être compostés : déchets de jardin, épluchures de légumes, restes de repas,… Cela permet ainsi de réduire vos déchets et de produire un amendement de qualité pour le sol.
Le paillage
La pratique du paillage permet de recouvrir le sol avec les déchets verts ce qui le protége et le fertilise durablement en même temps. En effet, la structure du sol en surface sera mieux préservée, les pertes en eau et la croissance des mauvaises herbes seront mieux limitées.
La collecte en déchèterie
Vous pouvez également amener vos déchets verts à la déchèterie la plus proche (c’est obligatoire pour vos déchets de jardin contenant d’autres types de déchets : plastiques, bois traités…).
Toutes les informations sur www.ademe.fr.


Adresse utile :

Ecopôle : le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement du Pays de Nantes propose un carnet de Balades qui permet de découvrir à pied, en bus ou en vélo la métropole.
www.ecopole.com