Histoire de Nantes

Origine
Nantes tire son nom du peuple «Namnète», peuple celte qui a fondé la ville. «Portus Namnetus » est alors en concurrence avec la cité qui deviendra Rezé, et devient dominante au IIème siècle. Clovis prend la ville en 490 et affirme la domination des Francs. La ville de Nantes subit les assauts des bretons  puis des Vikings ainsi que les manœuvres de l’Anjou. Au niveau régional Nantes dispute à Rennes le titre de capitale de la Bretagne pendant le moyen âge puis prend son essort sous la renaissance (témoin le château des Ducs).  La Bretagne qui perd son indépendance vis à vis du Roi de France mais garde une certaine autonomie grâce à la Duchesse Anne de Bretagne, le personnage historique de la ville.


Nantes ville port
Dès l’époque romaine, la ville vit de son port grâce aux échanges de cuivre, étain, produit agricoles. Au 17ème siècle le port est un lieu d’importation des produits exotiques comme le tabac venu des Antilles. Au début du 18ème siècle Nantes est le premier port d’Europe et développe le commerce triangulaire (les navires déportent les populations africaines vers les colonies et reviennent chargés de produits exotiques…). Les armateurs se servent alors de leur fortune considérable pour ériger des hôtels particuliers, encore visible aujourd’hui notamment sur l’île Feydeau. Le port de Nantes continue sa croissance après la révolution, il sera fortement endommagé lors des bombardements de la 2ème guerre mondiale.  En 1991 est créé le «Port Atlantique Nantes-Saint-Nazaire» pour peser au niveau international.
La duchesse Anne
Personne historique, sa statue veille devant le château des Ducs. Cas unique dans l’Histoire de France, elle fut 2 fois reine de France et veilla à préserver les intérêts de la Bretagne malgré son rattachement à la France. La duchesse Anne est omniprésente dans la ville, elle possédait sa propre bibliothèque, on la représente souvent avec un livre, symbole de son intérêt pour les arts.


L’édit de Nantes
Accordé par Henri IV, il accorde notamment le droit de culte aux protestants et met fin aux guerres de religions. Il est le symbole de la victoire de la tolérance sur la guerre civile et religieuse. Par cet édit, en effet, la France devient le premier royaume d’Europe où la religion du roi n’est pas imposée officiellement à tous ses sujets.
Il fut révoqué par Louis XIV
L’Industrie à Nantes
En 1824 ouvre l’usine Joseph Colin. Celle-ci exploite la procédé de conserve par stérilisation mis au point par Nicolas Appert, les conserves sont alors produites pour les bateaux au long cours. Saupiquet, Cassegrain,  BN (la Biscuiterie nantaise), LU sont de grandes entreprises de l’agroalimentaire nées à Nantes.  La construction navale est également présente, avec par exemple les chantiers  Dubigeon  où fut construit le Belem en 1896.


La colonne Louis XVI de la place Maréchal Foch
Ce projet est présenté en 1788. Sa réalisation commence en pleine période révolutionnaire, et si la colonne est érigée le projet évolue et fait place à un hommage à la liberté… Sous l’empire il est envisagé une statue de Napoléon à son sommet, mais là encore le régime tombe et le projet ne se concrétise pas. Il faut attente la seconde restauration pour voir la statue réalisée et inaugurée en 1823.


Jules Verne
Jules Verne est né à Nantes le 8 février 1828, le musée qui porte le nom du célèbre auteur se trouve butte Sainte Anne à Nantes. Une plaque  est aujourd’hui visible sur la maison qui a vu naître Jules Verne, dans le quartier de l’île Feydeau. Romancier parmi les plus imaginatifs et les plus populaires, Jules Verne est l’un des écrivains français les plus universellement connus. Son œuvre foisonnante est également l’une des plus traduites dans le monde. Nantes, la Loire et ses îles. le port et les bateaux, l’agitation du quai de la Fosse, l’appel vers l’ailleurs. le jardin des Plantes et la richesse exotique du patrimoine végétal nantais. tous ces éléments ont durablement marqué Jules Verne. Nantes a été la source du rêve et le creuset de l’inspiration des Voyages extraordinaires.


Les comblements
Nantes était autrefois appelé la Venise de l’Ouest en raison des nombreux bras de l’Erdre et de la Loire qui traversaient la ville. Afin de faciliter la circulation mais également pour maitriser les crues et  assainir l’environnement urbain, les comblements ont lieu dans les années 20 et 30. L’Erdre est ainsi en partie enterrée tandis qu’il ne reste plus que les 2 bras principaux de la Loire.  Voilà pourquoi par exemple l’île Feydeau n’en est plus une…


Nantes bombardée
En septembre 1943 les américains bombardent Nantes.  Il s’agit de viser les installations portuaires de la cité des ducs. Mais ces bombardements, menées les 16 et 23 septembre 1943 font 1463 civils tués et des milliers de sans-abris.  La panique entraîne l’exode des 2 tiers de la population, l’hôtel Dieu est gravement touché (il ne rouvrira qu’en 1967), le magasin Decré à l’architecture reconnue est détruit ainsi que la rue du calvaire, dont le style est typique de la reconstruction d’après-guerre.


Château des Ducs de Bretagne
Le Château des Ducs de Bretagne est le monument la plus ancien de la ville avec la Cathédrale.
Vu de la ville, c’est une forteresse dont les 500 mètres de chemin de ronde sont ponctués de sept tours reliées par des courtines.
Depuis la cour le visiteur découvre un palais ducal du 15e siècle en pierre de tuffeau, d’inspiration Renaissance, et d’autres bâtiments datant du 16e et du 18e siècle. Ceux-ci contrastent par leur blancheur, leur élégance, leur raffinement sculpté, avec la rudesse des murailles extérieures en blocs de granit séparés par des assises de schiste.
L’histoire du monument
Le monument est l’œuvre de François II, dernier duc de la Bretagne indépendante. Ce dernier souhaitait faire du Château une forteresse militaire défensive face au pouvoir royal et le lieu de résidence principale de la cour ducale.
Les travaux d’embellissement furent poursuivis par sa fille Anne de Bretagne, deux fois Reine de France par ses mariages successifs à Charles VIII et Louis XII. En témoignent les différents décors sculptés (lucarnes du Grand Logis, blason, loggias de la tour de la Couronne d’or) marqués par les premières influences de la Renaissance italienne.
Suite au rattachement de la Bretagne à la France en 1532, le Château des Ducs de Bretagne devient logis breton des rois de France puis caserne, arsenal militaire et prison aux 16ème et 17ème siècles.
Pendant trois siècles le château subit maintes transformations et différente dommages : fortifications, incendie en 1670, explosion en 1800…
Classé Monument historique en 1862, il est vendu par l’Etat à la Ville de Nantes en 1915, avant de devenir également, à partir de 1924, musée municipal. Pendant la seconde guerre mondiale, les troupes allemandes d’occupation y construisent un bunker. En 1992, le château est restauré à l’initiative de la ville, la restauration durera 15 ans. L’intérieur du château abrite le musée d’Histoire de Nantes ainsi que des expositions temporaires.

Ouverture :
•Cour et remparts en accès libre
Ouverture 7 jours/7 : 10h à 19h.
18 juin – 31 août : 8h30 à 20h
•Musée et Exposition
10h à 18h fermé le lundi
18 juin – 31 août : 10h à 19h 7jours/7
Dernier accès billetterie 30 min avant la fermeture

Tarifs :
•Billet à la journée (Entrée au musée et aux expositions temporaires) : 5 à 8 € (gratuit -18 ans)
•Visites guidées : 2.50 à 12 €

www.chateau-nantes.fr


Cathédrale de Nantes
Classée parmi les plus beaux monuments de Nantes, la cathédrale abrite de nombreux trésors. Commencée en 1434, la construction n’a été achevée qu’en 1893, en faisant l’un des plus longs chantiers de l’architecture religieuse en France. Elle abrite le fameux tombeau de François II, dernier Duc de Bretagne et de Marguerite de Foix, sa seconde épouse, parents d’Anne de Bretagne.
visites commentées possibles aves Nantes Tourisme – Tél. : 0892 464 044
Ouverture :
du lundi au samedi : de 9h à 19h
le dimanche : de 10h à 19h
Du 2 juillet au 28 août 2016 : visite des cryptes libre et gratuite 7jrs/7 de 10h à 19h


La Tour LU
Les 2 tours Lu ont été édifiées en 1909 par Louis Lefèvre-Utile, célèbre biscuitier nantais face au château des Ducs de Bretagne. Détruites en 1970, une seule est reconstituée en 1997 à l’identique.

Ouverture :
La Tour LU est actuellement en travaux
Renseignements : 02 40 12 14 34.


Les machines de l’Ile
Galerie des Machines, Grand Eléphant, Atelier, Carrousel des Mondes Marins, nous sommes tous des enfants dans ce monde fantastique situé sur l’île de Nantes, près du Hangar à Bananes.

Ouverture :
selon période (consulter le site internet)

Tarifs :
•Visite de la Galerie ou voyage en Grand Éléphant :
8,50 € / 6,90 € / 5,50 €
• Carroussel des Mondes Marins :
Visite avec un tour : 8,50 € / 6,90 € / 5,50 €  / 3 €
Tour supplémentaire : 3 €
Visite sans tour : 6,30 € / 5,30 € / 4 €
Exploration commentée et animée du Carrousel :
6,90 € / 4 €

www.lesmachines-nantes.fr


Quartier du Bouffay
Témoin de la ville moyenâgeuse construite près du château, maison à colombage et petites rues piétonnes à l’abri du bruit des transports.
Eglise Sainte Croix
Architecture flamboyante mélant le Gothique et le baroque, dans le quartier Bouffay. Son beffroi est un repère dans le centre ville L’Eglise occupe la place de la chapelle du château du Bouffay, premier lieu de résidence des Comtes de Bretagne.

Ouverture :
Accès libre du lundi au samedi : de 9h00 à 19h00 • le dimanche : de 10h00 à 19h00


Le petit Train de Nantes
Le petit Train Touristique de Nantes vous offre une façon ludique, agréable et originale de découvrir et d’explorer les monuments et les centres d’intérêts touristiques de Nantes : Cette promenade commentée de 35/40 minutes du cœur de Nantes vous retrace l’histoire de la ville à travers les siècles.! On n’a pas toujours le temps de tout découvrir. Le petit train est là pour réconcilier tout le monde. Les adultes seront ravis de suivre les commentaires touristiques sur les richesses historiques et culturelles de l’hypercentre. Les enfants, eux, trouveront la balade amusante. Au départ de la cathédrale Saint-Pierre, il vous emmène à travers l’hyper-centre pour vous faire admirer de magnifiques panoramas et ses trésors architecturaux. Vous apprécierez l’Hôtel de ville, le cours des 50 Otages, les places Royale et Graslin en passant devant le magnifique Passage Pommeraye pour ensuite longer les quais de Loire et l’ île Feydeau. C’est grâce aux Machines de l’île que vous aurez accès aux « mondes inventés » de Jules Verne, à l’univers mécanique de Léonard de Vinci et à l’histoire industrielle de Nantes.

Ouverture : D’avril à fin septembre
Départ toutes les heures devant la Cathédrale (toutes les 1/2 heures en juillet et août)
Tarifs : 6,50 € / 4 €
www.atlantrain.fr


One thought on “Histoire de Nantes

Comments are closed.